Woman’s Land

JAZZ

Les amateurs savent toujours retrouver la douceur de Stefano di Battista. Une douceur juste qui n’est pas feinte, parce qu’elle se confirme backstage pour peu qu’on ait eu l’opportunité de l’y croiser, un jour…. Son dernier album est un voyage dans le temps, qu’il mène rondement du bout de son Saxophone Alto. Riche des multiples périodes musicales qui le nourrissent depuis le commencement, du be-bop à la bossa nova, du jazz rock aux résonances Big Band. « Je veux montrer la foule et chaque homme en détail, avec ce qui l’anime et le désespère. Et sous ses saisons d’homme, tout ce qu’il éclaire », évoque le dossier de presse.

Pour aller toujours « au delà de la musique Jazz », ainsi qu’il le confie en interview lors de sa promotion, à Paris. Rester créatif semble être son désir le plus profond, d’où l’exploration proposée au sein de ce dernier Opus Woman’s Land. Un titre qui n’est pas anodin, puisqu’il fait référence à sa découverte des femmes sous un nouvel angle, depuis la naissance de sa fille il y a trois ans, poursuit-il lors du même entretien. http://www.dailymotion.com/video/xic4im_stefano-di-battista-woman-s-land_creation

Woman’s Land, Discograph, Avril 2011

MINI BIOGRAPHIE \
Premier prix du conservatoire de Rome à 21 ans, le saxophoniste italien s’installe à Paris en 1994 et se forge très vite une réputation de virtuose. Après avoir collaboré avec le batteur-compositeur Aldo Romano, il devient l’un des solistes vedettes de l’ONJ (Orchestre National du jazz), puis intègre le sextet de Michel Petrucciani. En 1997, Stefano crée son propre groupe – un quintet – et sort un premier album, Volare. Suivent les tournées, le contrat avec le label Blue Note (1998), puis un disque avec Elvin Jones, le batteur mythique de John Coltrane. Stefano a alors 29 ans. Les rencontres s’enchaînent. Claude Nougaro, Michael Brecker…

// DISCOGRAPHIE depuis 2000 // 2000 Jacky Terrasson A Paris…./ Blue Note, 2001 Gege Telesforo Gege and the Mother Tongue /GoJazz, 2001 Gege Telesforo We coulnd’t be happier /GoJazz, 2002 Jean Gabin/Gabin, 2002 St’hen Pompougnac, Hotel Costes, Vol 5 Cinque/Wagram, 2002 Dario Deidda 3 From the Ghetto /GoJazz, 2002 Niccolo Fabi, LA Cura Del Tempo/Virgin, 2004 Nicky Nicolai Tutto Passa/Virgin