Assaggio

A Table | Assaggio

Tout nouveau, tout beau ! Niché dans le discret mais chic hôtel Castille, l’Assagio fait une rentrée de septembre tonitruante. Un décor refait à neuf qui en avait bien besoin, plus chaud, plus confortable, en harmonie avec la tonalité générale de l’hôtel. On aime beaucoup les pochoirs d’artichauts au mur ! Nouveau directeur du restaurant, Gerardo Gargiulo possède une expérience éprouvée dans les palaces et restaurants de Milan et de Calabre. Un homme précieux pour vous initier dans la découverte des vins majoritairement italiens qu’il propose dans une carte ramassée autour de 200 étiquettes et une belle sélection de vins au verre (de 10 à 16 €). On peut lui faire confiance, et n’hésitez pas à aller vers les blancs italiens qui surprennent agréablement. Toujours directeur de l’hôtel, le parfait Loïc Le Berre vient de changer de chef, ce qui est également une bonne nouvelle tant le précédent se perdait dans une cuisine faussement sophistiquée. On change de style et de talent avec Gianluca Re Fraschini, Milanais bon teint au beau parcours international (Dubaï, Tel-Aviv, Californie etc.).

Sa carte d’automne représente bien son travail et sa conception de la cuisine italienne faite d’une exigence remarquable sur la qualité et l’origine des produits, sur des cuissons parfaites, et sur des plats terriblement italiens, à l’identité forte. On plonge dans l’Italie profonde par le goût mais sophistiquée par la texture crémeuse à souhait de la burrata des Pouilles, tomates cerises rôties, verrine de tomates et huile d’olive extra-vierge. Même punition pour le jambon « Cinta Senese » (magnifique !) au couteau, salade de céleri, armillaires de miel (délicat petit champignon) et truffe noire. Un plat subtil, rare, puissant. On retrouve d’ailleurs ce « Cinta Senese » en lard avec les encornets sautés et chips de topinambour. Un mariage d’amour entre la terre et la mer. Parfait risotto « carnaroli » au safran et sa moelle rôtie, et des compliqués lasagneta aux ris de veau, chou de Milan, chanterelles avec un jus trop puissant et un peu salé. Pas indispensable. Délicieux desserts, surtout les poires pochées au Zibibbo (vin liquoreux), et moelleuse panna cotta à la violette et sauce orange.
Perfecto !

33, rue Cambon
75001 Paris
Tél : 01 44 58 45 67
Fermé samedi & dimanche
Menu déjeuner : 38 € (2 plats) – 45 € (3 plats)
Carte : 60 € environ